Le numérique, facilitateur de l’évolution professionnelle des femmes [infographie]

 Après le succès de nos infographies en 2013 et à l’occasion de la Journée de la femme 2014, Girl Power 3.0 vous donne rendez-vous toute la semaine avec de nouvelles infographies autour du numérique et de l’entrepreneuriat au féminin.

En 2013, Girl Power 3.0 a produit deux infographies sur les chiffres-clés de l’Internet féminin et l’entrepreneuriat féminin en France. Ces infographies ont été retweetées et partagées plus de 700 fois.

Retrouvez-nous toute la semaine sur Twitter (@girlpower3), girlpower3.com et Pinterest.

Notre première infographie de la série :

Le numérique, facilitateur de l’évolution professionnelle des femmes  

 

button-tweet-thisPour 61% des femmes, le numérique est un facilitateur de l’évolution professionnelle. [tweeter ceci]  

 

button-tweet-this 12% des femmes envisagent de créer une entreprise dans l’économie numérique. [tweeter ceci]  

 

Comme le souligne une étude réalisée par l’institut CSA pour Orange et Terrafemina, le numérique à un impact important et globalement positif pour les populations actives. Au-delà des seuls apports pratiques dans la vie de tous les jours, le numérique ouvre de nouvelles perspectives professionnelles et suscite l’esprit entrepreneurial.

Ainsi, une majorité de Français estiment qu’il est aujourd’hui plus facile d’entreprendre, de créer son entreprise ou de trouver une nouvelle vocation professionnelle grâce au développement des outils numériques. Et ce sont notamment les femmes, 61% d’entre elles, qui sont persuadées du rôle positif du digital pour leur évolution professionnelle (vs 57% des hommes).

Des nouvelles possibilités qui incitent une part non négligeable d’actifs à entreprendre dans l’économie numérique : 12% des femmes actives françaises envisagent ou ont déjà créé une entreprise dans l’économie numérique (vs 14% ensemble des répondants, 17% des hommes).

C’est un point que ne cesse de souligner et promouvoir le réseau Girl Power 3.0 : la révolution numérique comporte un potentiel important de développement pour les femmes, tout en permettant de concilier plus facilement vie professionnelle et vie personnelle. Selon une étude européenne, les femmes qui travaillent dans le secteur des TIC gagnent près de 9 % de plus que celles employées dans d’autres secteurs de l’économie, et seront moins susceptibles d’être au chômage, l’UE prévoyant 900 000 postes vacants dans ce secteur d’ici 2015.

Source : CSA – Observatoire Orange – Terrafemina Infographie réalisée par l’équipe Girl Power 3.0.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *